Zep

Titeuf

250.00 €

Zep, de son vrai nom Philippe Chappuis, est né en Suisse en 1967. Son pseudonyme vient d’un fanzine, par lui-même créé à l’âge de 12 ans, en hommage à Led Zeppelin dont il était fan.

Diplômé des Arts Décoratifs de Genève, il est remarqué par Le Journal de Spirou. Après quelques albums, en 1992 il donne naissance au personnage de Titeuf par hasard, sur un carnet de croquis, alors qu’il dessine ses souvenirs d’enfance. La première planche est découverte par Jean-Claude Camano des éditions Glénat, qui lui propose de l’éditer. C’est le début d’une très grande aventure : plus de 12 millions d’albums de Titeuf ont été vendus, traduits dans près de 20 pays dont la Chine.

En mai 2000, Titeuf fait son apparition dans les romans de la Bibliothèque Rose, chez Hachette Jeunesse. En 2001 paraît Le Guide du zizi sexuel, co-écrit avec Hélène Bruller. Tous deux écrivent aussi Les Minijusticiers, chez Hachette Jeunesse, en 2003.

La même année, Zep illustre un livret pédagogique pour Handicap International.et réalise un carnet de 68 pages pour l’album Chansons pour les pieds de Jean-Jacques Goldman.

En janvier 2004, Zep reçoit le Grand Prix d’Angoulême, le récompensant pour l’ensemble de sa carrière. L’année suivante, il préside le célèbre festival.

Fan de rock et de musique, l’artiste participe à plusieurs albums publiés chez Delcourt, Chansons en BD, consacrés à Jean-Jacques Goldman, Francis Cabrel, Henri Dès ou encore Bob Dylan.

Du Guide du zizi sexuel, manuel expliquant la sexualité aux enfants et adolescents, est réalisée en 2007 une exposition à la Cité des Sciences et de l’Industrie, qui bat des records de fréquentation (350 000 visiteurs en France, exposition reprise ensuite en Suisse et en Belgique).

En 2013 paraît son premier ouvrage intimiste, Une histoire d’hommes (éditions Rue de Sèvres). Suit Un bruit étrange et beau, qui rappelle la passion de Zep pour la spiritualité. À l’âge de 20 ans en effet, l’auteur de BD se retirait régulièrement dans des monastères, habitude qu’il a délaissée en devenant père. 

En 2019, une statue de bronze de Titeuf a été installée dans la cour du collège de Carouge (en Suisse), celle qui a inspiré à Zep son compagnon de plusieurs années.